Votre sophrologue

Durant près de quinze ans, j’ai travaillé alternativement dans la gestion des ressources humaines et les relations humaines.

J’ai découvert que ces deux métiers d’apparence semblable étaient, en fait, très différents mais qu’ils auraient pourtant grand intérêt à fonctionner de pair.
Mes expériences m’ont fait me diriger clairement vers le développement des relations humaines, le développement de soi, l’épanouissement personnel.

C’est en 2004 que j’ai découvert la sophrologie dans une formation sur la communication bienveillante et c’est un peu plus tard que j’ai choisi d’être formée au métier de sophrologue-somatothérapeute dans le but de partager cette pratique, d’amener chacun à vivre mieux avec soi-même et avec les autres, à trouver un équilibre entre le corps et l’esprit, à voir les choses de façon positive.

J’ai travaillé durant un an sur l’intérêt de la sophrologie pour les enfants et adolescents et étudié l’impact qu’avait la pratique de la sophrologie à l’école auprès d’enfants de 6 à 10 ans.

Toujours soucieuse d’adapter le plus justement possible mon accompagnement aux demandes des personnes que je reçois, j’ai suivi ensuite une formation de praticienne en hypnose Ericksonienne.

Devenir sophrologue et hypnothérapeute est un choix, une volonté accrue de continuer à œuvrer pour le bien-être et l’accomplissement de chacun dans le respect de la personne, la possibilité d’exercer un métier en accord avec moi-même, un engagement.

Je suis diplômée de l’école Internationale de sophrologie et somatothérapie et de l’Institut Française des thérapies alternatives (IFTA), j’ai appris beaucoup de mes expériences et de mes enseignants, j’apprends encore chaque jour et continuerai à apprendre de toutes les expériences qui s’offriront à moi.